Le mercredi 22 mai 2024, dans les locaux du conseil régional à Bordeaux, l’AREC Nouvelle-Aquitaine a tenu son assemblée générale ordinaire avec plus d’une trentaine de ses 50 organisations membres.

Introduction des membres fondateurs de l’AREC

Le Président Guillaume Riou a introduit la séance en rappelant l’importance d’un outil solide et fiable tel que l’AREC qui puisse, par ses données chiffrées, objectiver les informations parfois nombreuses et contradictoires sur les questions de transition énergétique et écologique. Il salue l’implication de l’agence sur les récents travaux de planification écologique.

Le directeur de l’ADEME  a également souligné le rôle indispensable des dispositifs d’observation et de suivi portés et animés par l’AREC, pour l’accompagnement des politiques publiques et au service de l’accélération de la transition écologique dans les territoires.

L’assemblée a voté à l’unanimité les délibérations prévues à l’ordre du jour :

  • Rapport moral et bilan d’activités 2023
  • Comptes 2023 et rapports du Commissaire aux comptes
  • Programme de travail 2024 et budget prévisionnel associé
  • Cotisations 2025

Un bilan 2023 positif pour les deux observatoires

Dans son rapport moral reprenant les faits marquants de l’agence en 2023, Guillaume Riou a mis l’accent sur quelques missions phares de l’agence :

  • Au sein du pôle OREGES, défi relevé pour amplifier la diffusion de données énergie et gaz à effet de serre auprès des collectivités locales, toujours plus riches et plus accessibles, via ses sites de datavisualisation, en libre accès, enrichis de nouvelles informations, données et indicateurs. Les 34 collectivités adhérentes ont bénéficié d’une fourniture améliorée de données énergie climat, et reçu plus de 30 nouveaux indicateurs par rapport à l’année précédente, ainsi que l’historique des données de leur territoire.
  • Au sein du pôle ORDEC, deux nouvelles études ont été menées en 2023, en plus de ses missions plus récurrentes : une étude sur les bonnes pratiques des collectivités performantes de Nouvelle-Aquitaine et une étude sur les déchets du numérique, proposée par la délégation numérique du conseil régional. Par ces travaux, l’agence a montré sa capacité à livrer des analyses approfondies, et donner des clés de compréhension pour une mise en actions efficace, au-delà du diagnostic.

Un programme 2024 prometteur

Dans sa présentation du programme de travail pour l’année 2024, l’AREC a détaillé les enjeux des pôles OREGES et ORDEC pour l’année en cours.

En cette année olympique, l’AREC a choisi de s’approprier la célèbre devise pour la production de ses données : « plus vite, plus haut, et plus fort ! ».

Pour accompagner les stratégies de décarbonation des territoires, cinq outils et démarches, développés ou en cours en déploiement, ont été présentés :

  1. Outil Stratégie Territoriale
  2. Module Stratégie Territoriale de TerriSTORY®
  3. Travaux de la COP régionale
  4. Evaluation des effets de la Stratégie Nationale Bas Carbone sur la trajectoire du territoire en matière de transport routier
  5. Travaux prospectifs selon scénarios « Transition(s) 2050 » de l’ADEME déclinés pour un territoire dans le secteur Résidentiel.

Votre contact à l’AREC

Amandine Loëb loeb.a@arec-na.com