Vignette publication développement méthanisation

Dans le cadre des travaux de l’Observatoire Régional de l’Energie, de la biomasse et des Gaz à Effet de Serre de Nouvelle-Aquitaine (OREGES), et du dispositif régional MéthaN-Action accompagnant la filière méthanisation en Nouvelle-Aquitaine, l’AREC réalise un suivi annuel des méthaniseurs de la Région (hors installations de stockage des déchets non dangereux). Les résultats de l’enquête réalisée en 2019 (année de production 2018) sont à présent disponibles.

Parc de méthaniseurs en fonctionnement au 1er Janvier 2020

La Nouvelle-Aquitaine compte 77 méthaniseurs en fonctionnement au 1er  janvier 2020 (hors ISDND), dont  81 % sont des unités agricoles et industrielles, qui valorisent le biogaz par cogénération, injection ou en chaudière. 8 de ces installations injectent le biométhane produit dans le réseau de gaz naturel ; 3 d’entre elles ont été mises en service en 2019, 4 en 2018, et 1 en 2015.

Enquête régionale sur les unités de méthanisation (données 2018)

Près de 690 000 tonnes de substrats ont été méthanisés en 2018 (effluents agricoles, matières végétales, déchets d’industries agro-alimentaires, biodéchets, déchets d’assainissement…). Ceci représente une production d’énergie primaire de 465 GWh dont 131 GWh électriques ont été vendus, 70 GWh thermiques valorisés (cogénération, usage du biogaz en chaudière) et 64 GWh PCS injectés sur le réseau de gaz naturel. 72 % de l’échantillon d’analyse a fonctionné plus de 7 500 heures en 2018.

Les ressources agricoles (effluents d’élevage, matières végétales) sont encore peu mobilisées en 2018 au regard du gisement potentiel qu’elles représentent.

Unités de méthanisation en projet

Au 1er janvier 2020, environ 35 projets sont à un stade avancé (investissement, construction), soit un potentiel de 360 GWh d’énergie primaire produits, dont 307 GWh valorisés (272 GWh en injection).

65 % des projets avancés privilégient l’injection à la cogénération et 82 % des projets avancés sont de typologie agricole.

En 2020, la production de biométhane serait estimée à 226 GWh PCS, soit 94 % de l’objectif fixé dans le SRADDET à cet horizon. Concernant la filière de la cogénération/chaleur (méthanisation et ISDND), la production d’électricité injectée et de chaleur valorisée est estimée à 401 GWh en 2020. Elle dépasserait l’objectif fixé par le SRADDET à cet horizon.

Votre contact à l’AREC

Lénaïg LICKEL : lickel.l[@]arec-na.com